Les 35 ans

Montessori, hier, aujourd'hui, et demain

L’École Montessori de Lyon fêtera ses 35 ans le samedi 26 mai et proposera, à cette occasion, une conférence intitulée « Quels enfants allons-nous laisser au monde, à la société d’aujourd’hui et de demain ? ».

La conférence, ouverte à tous, se tiendra à l’Agora Tête-d’Or, dans le 6e arrondissement de Lyon, qui abrite l’école depuis ses premiers jours. Les intervenants (Françoise Neri, fondatrice et directrice de l’École Montessori de Lyon et Isabelle Séchaud, directrice du centre de formation ISMM (Institut Supérieur Maria Montessori), auront à coeur de partager leurs réflexions autour de l’importance cruciale que revêt aujourd’hui l’éducation à la paix prônée par Maria Montessori. Selon ses enseignements, l’éducation est envisagée comme une aide à la vie, bien plus qu’un simple moyen de transmettre les connaissances : elle pose alors les fondements d’une société future consciente et responsable, capable de vivre en harmonie

La conférence sera suivie d’un temps d’échange autour d’un verre de l’amitié. Puis, accompagnés de leur famille et de leurs proches, les enfants de l’école défileront jusqu’au parc de la Tête d’Or, où se tiendra un grand pique-nique à la fois festif et participatif.

Projet porté à bout de bras par quelques enthousiastes de la première heure, à une époque où la pédagogie Montessori est encore très confidentielle, l’École Montessori de Lyon a vu le jour au début des années 1980. Sa fondatrice, Françoise Neri, et les parents qui la suivent dans cette aventure jugée un peu folle essuient alors bien des critiques – les pédagogies « alternatives » n’ont pas franchement le vent en poupe…–, mais l’envie et la passion qui les animent auront raison des obstacles et difficultés en tout genre.

À la rentrée 1982, l’école ouvre ses portes à une douzaine d’enfants âgés de 3 à 6 ans. À la faveur du bouche à oreille et sous l’impulsion de parents conquis par cette pédagogie, le groupe s’étoffe rapidement et l’établissement s’agrandit au fil des ans : une « Classe élémentaire » (6-12 ans – CP-6e) puis une « Communauté enfantine » (18 mois-3 ans) viennent s’ajouter à la « Maison des enfants » (3-6 ans – maternelle), qui continue d’accueillir un nombre croissant d’enfants.

Comme les écoliers de la première heure, qui reviennent aujourd’hui fouler les couloirs de l’établissement en tant que parents, l’École Montessori de Lyon a aujourd’hui bien grandi, dans tous les sens du terme.

Trente-cinq ans, l’âge de la maturité.
Forte d’une riche expérience et signataire de la charte des établissements Montessori de France, l’école est impliquée au niveau national pour le développement et la reconnaissance de la pédagogie Montessori auprès des institutions officielles. Elle participe également à un programme de recherche scientifique sur l’impact de la pédagogie Montessori sur le développement cognitif des enfants.

Ses locaux, désormais tous regroupés au sein d’un seul et même bâtiment, ont fait peau neuve : agrandis et entièrement rénovés l’été dernier, ils ont été repensés pour offrir les meilleures conditions d’épanouissement possible aux 150 enfants qui parcourent aujourd’hui les salles de classe. Ces dernières, appelées « ambiances » dans la pédagogie Montessori, sont au nombre de cinq. Les enfants y sont accueillis dans des groupes d’âges mélangés. Ils sont accompagnés dans leurs apprentissages par une équipe pédagogique multiculturelle de 15 personnes diplômées AMI, constituée à la fois d’éducatrices très expérimentées (jusqu’à 35 ans d’expérience) et d’éducateurs fraîchement formés aux dernières avancées en matière de neurosciences.

Épaulée dans sa gestion par un solide réseau de parents organisés en équipes structurées, l’école est, plus que jamais, prête à relever les défis que l’avenir nous réserve. Soucieuse de poursuivre son cheminement, elle n’hésite pas à se fixer d’ambitieux objectifs pour les prochaines années : un « Nido » (3 mois-18 ans) et un groupe 12-18 ans, pourraient, à terme, permettre d’accompagner les enfants tout au long de leur développement, selon les principes chers à Maria Montessori.